Comment l’industrie cosmétique nous empoisonne

industrie cosmétique

Comment l’industrie cosmétique nous empoisonne

Le secteur de l’industrie cosmétique française se porte très bien.

En 2015, le marché de l’industrie cosmétique représentait 11,2 milliards d’euros. (Panel NPD, Nielsen, IMS Health et Repères Beauty).

Il fait partie d’un des secteurs qui rapporte le plus à l’économie française.

Est-ce pour cela que les autorités ferment les yeux sur le fait que les cosmétiques contiennent de grandes quantités de produits qui n’ont nullement leur place dans ces produits?

En effet l’industrie cosmétique est un lobby qui rapporte!

On vous colle des publicités, des films, des affiches avec des filles en plastique, refaites, seins, nez bouche, pommettes, faux cheveux, photoshoppées (ça en est devenu un verbe tellement c’est courant)… Avec une quantité de maquillage telle qu’en vrai ces personnes seraient qualifiées de « voitures volées ».

Dans toutes ces femmes sur-médiatisées, quasiment aucune ne s’est pas fait refaire quelque chose. Comme ça vous vous regardez ça, ça rentre dans l’inconscient collectif, une femme doit être comme ceci, comme cela, surtout,… Alors? Vous-êtes bien complexée? Est-ce que vous vous sentez moche? Vous ne vous sentez pas assez bien?

C’est parfait alors! Entrez dans le moule, faites marcher l’industrie cosmétique. Achetez un tas de crèmes qui ne fonctionneront jamais, mais l’espoir faire vivre… La prochaine fonctionnera peut-être. Gommer vos imperfections, ne pas avoir de pores, du maquillage pour cacher la fatigue et la tristesse d’une vie trop ordonnée et organisée, attendant le weekend pour se reposer avant de repartir de plus belle… Appliquez un masque pour cela, du parfum pour sentir bon , de la laque pour que vos cheveux restent place comme dans les films, des colorations car tu comprends, c’est plus la mode ta couleur, vous faites des régimes amincissants,.. Et bingo! Ils ont ce qu’ils veulent. Les gens bien dans leur peau ne rapportent pas à l’industrie^^

Vous connaissez probablement cette fameuse phrase de Paracelse : « Tout est poison, rien n’est poison, c’est la dose qui fait le poison. »

Quel rapport avec la cosmétique me direz-vous? Tout simplement parce que dans le domaine de la cosmétique conventionnelle, lorsqu’on dit à un vendeur/une vendeuse qu’on ne veut pas du produit car il contient au choix des perturbateurs endocriniens, des cancérogènes et autre cochonneries du genre, leur réponse est très souvent: -« Oui mais c’est en dose infime. C’est inférieur au seuil recommandé ».

Cette phrase pourrait être vraie… En théorie… Mais en pratique cela se passe autrement!

En fonction des produits utilisés, que ce soit pour le visage, le corps et les cheveux, vous pouvez vite vous retrouver à vous appliquer des centaines de produits douteux différents!

Forcément, la dose dont parle Paracelse est vite dépassée!

 

Voyons tout d’abord la définition d’un cosmétique:

« Un produit cosmétique est une substance ou un mélange destiné à être mise en contact avec les diverses parties superficielles du corps humain (épiderme, systèmes pileux et capillaire, ongles, lèvres et organes génitaux externes) ou avec les dents et les muqueuses buccales, en vue, exclusivement ou principalement, de les nettoyer, de les parfumer, d’en modifier l’aspect, de les protéger, de les maintenir en bon état ou de corriger les odeurs corporelles. »

http://Source: http://ansm.sante.fr/Produits-de-sante/Produits-cosmetiques

Donc sont des cosmétiques:

  • Le savon, le gel douche
  • Le shampoing.
  • Le dentifrice.
  • Le déodorant.

4 produits au minimum pour l’entretien corporel. Si vous êtes une femme et que vous vous épilez, la crème dépilatoire est un cosmétique, la cire aussi…

De quoi est composé un cosmétique conventionnel? (la plupart du temps)

  1. D’un excipient qui sert à transporter le/les principes actifs (qui sont souvent présents en très faible quantité).
  2. D’un ou plusieurs principes actifs (souvent lorsque vous verrez avec telle plante, tel actif, etc,.. ça ne sera qu’une faible quantité du produit, le reste n’étant qu’un ramassis de produits le plus surprenants que les autres (de l’huile pour moteur, du débouche canalisations,..;))
  3. Des additifs: conservateurs, colorants, agents de texture, parfums, etc,.. (cancérogène, perturbateur endocrinien,.. Vous voyez le genre!)

Ils en gagnent de l’argent avec du pétrole, des tensio-actifs synthétiques, des produits cancérogènes, perturbateurs endocriniens, plomb dans le rouge à lèvres, des nanoparticules endommageant l’ADN, la destruction de la Planète, de l’Homme et de l’Animal et j’en passe (si L’Homme a une majuscule alors qu’il ne la mérite pas, je ne vois pas pourquoi la Planète et les Animaux n’en auraient pas!).

D’ailleurs voici un article très intéressant parlant des cosmétiques qui vous prouvera le fait qu’ils traversent la barrière cutanée et ne sont pas si inoffensifs qu’ils en ont l’air:

https://www.lci.fr/sante/les-produits-chimiques-presents-dans-les-cosmetiques-traversent-la-peau-1506629.html

Voilà un autre article parlant des substances toxiques que contiennent les cosmétiques si vous voulez en savoir plus:

https://www.quechoisir.org/comparatif-ingredients-indesirables-n941/

Et un autre:

http://www.coupdepouce.com/sante-et-vitalite/sante/article/des-substances-toxiques-dans-nos-produits-de-beaute

Sachez que L’INCI (la composition des ingrédients) se présente de la façon suivante: le premier ingrédient est celui présent en plus grande quantité. Dans une crème il s’agira bien souvent d’eau, de pétrole,.. Dans un gel douche/ shampoing ça sera du sodium laureth/lauryl sulfate (ou même sodium coco sulfate en bio) qui est un débouche canalisations). Le dernier ingrédient sera celui présent en moindre quantité (comprendre que c’est presque tout le temps les « acifs » (pas si actifs d’ailleurs;)) qu’on retrouve en dernière position.

Bah oui! Ils ne veulent pas régler vos problèmes, ils veulent que vous achetiez encore et encore! Qui remplira leurs poches si vous êtes satisfaits du produit acheté? (et en plus en bonne santé!^^).
Vous voulez un petit exemple? Une amie qui met une marque très connue de stick à lèvres (je ne vais pas dire le nom vu qu’apparemment on vit dans une société où ceux qui disent que leurs pommes n’ont pas de pesticides comme celles de l’industrie conventionnelle doivent payer des monstrueux dommages et intérêts… Le prix à payer de nos jours pour dire la vérité?Mais que fait la police? Il y a des lois interdisant ces choses et elles ne sont pas respectées…

Bref. Je lui ai donc fait un stick à lèvres au beurre de karité, cacao, etc,.. Elle m’a dit « Mais c’est trop bien j’en mets une fois et après j’ai plus besoin d’en remettre! Alors que mon L****** j’en mets 15 fois par jour ». Bah tiens..! Et c’est pareil pour tout un tas d’autres produits!

 

Que pensez vous de tout ça?

Est ce que ça vous donne envie de faire plus attention ou pas du tout?

Please follow and like us:

2 Replies to “Comment l’industrie cosmétique nous empoisonne”

  1. Très bon article ! Malheureusement, ça ne suffit pas à tout le monde. Plusieurs personnes de mon entourage ne veulent pas ouvrir les yeux à ce sujet et dise « si c’était si toxique ça se saurait ». Je suis parfois un peu désepéré, mais il faut garder espoir, moi aussi j’ai mis un certain temps avant de me réveiller et changer mes modes de consommations.

    1. T’as tout dit!
      C’est triste!
      Moi y’en a qui m’ont dit mais n’importe quoi t’es parano, ils vendraient pas ça sinon etc,..
      Le mieux c’est de les laisser, peut-être qu’ils comprendront un jour et se concentrer sur ceux qui veulent bien ouvrir les yeux.
      On l’aura un jour, on l’aura^^

Laisser un commentaire

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.